29/04/2020

Qu’est-ce que le guide Michelin et les restaurants étoilés ?

La gastronomie est élevée au rang d’art dans notre beau pays, et pour distinguer les plus grandes stars des fourneaux, quoi de mieux que des étoiles ? Il y a tellement de restaurants en France, de spécialités régionales et de manière de cuisiner, qu’il est maintenant très compliqué de décrocher cette précieuse distinction. Mais le talent finit toujours par se voir, et quand la gastronomie française est orchestrée comme une symphonie sans fausse note, l’entrée dans le guide Michelin ne se fait pas attendre. Êtes-vous déjà allé dans un établissement étoilé ? Si c’est le cas, essayez-en d’autres, et sinon, faites-vous ce petit cadeau au moins une fois dans votre vie. Les plaisirs de bouche sont éphémères, mais restent à jamais gravés dans notre mémoire.

Les origines du guide Michelin

La toute première version du célèbre guide a été créée en 1900, alors que les automobiles étaient encore réservées à quelques milliers de privilégiés. La compagnie Michelin était à la pointe dans le domaine des pneumatiques, et souhaitait améliorer le confort de ses clients avec ce livret. En ce temps-là, les informations touristiques servaient surtout aux cyclistes qui cherchaient un endroit pour déjeuner ou un garagiste. Mais avec le développement industriel d’après-guerre, les voitures se sont démocratisées, et le guide des frères Michelin a connu un succès fulgurant.

Il s’est alors décliné sous trois formes : les cartes routières, le guide vert pour découvrir le patrimoine régional, et le fameux guide rouge. C’est ce dernier que l’on appelle communément guide Michelin, et qui rassemble toutes les meilleures adresses pour savourer un repas et passer la nuit. La notation sous forme d’étoiles est apparue dans les années 30, en même temps que l’intérêt des nouveaux vacanciers pour la gastronomie.

Aujourd’hui, il reste le plus célèbre de tous les guides culinaires français, et les meilleurs chefs se battent sans relâche pour gagner ou conserver leurs étoiles. D’ailleurs, il n’y a pas que la cuisine de notre pays qui se distingue, puisque le célèbre guide Michelin récompense également des tables européennes, américaines et asiatiques. Avoir le nom de son établissement dans cette bible de la gastronomie est un rêve pour beaucoup, mais les élus sont peu nombreux.

Le système de notation par étoiles

La bataille est rude, et les critiques ne mâchent pas leurs mots pour décrire le savoir-faire des chefs. L’enjeu de la notation réside dans l’anonymat du testeur, et le caractère imprévu des visites. En effet, il serait trop facile d’annoncer la venue d’un inspecteur, et de pouvoir préparer cet événement crucial à l’avance. Le but est de rester discret et de se faire passer pour un client lambda. Cela garantit l’excellence du service tout au long de l’année, et une égalité pour tous les clients.

Pour attribuer les étoiles, les inspecteurs ont des critères bien précis, et passent dans plusieurs centaines de restaurants par an. Ils ont donc une base de référence solide, d’autant qu’ils viennent généralement des métiers de bouche. Ils notent en particulier la qualité des produits et leur cuisson, la créativité des assiettes, le rapport qualité/prix et la régularité. Pour cela, ils doivent parfois repasser dans les mêmes établissements, en prenant garde de ne pas se faire remarquer. D’ailleurs, ils payent leur addition normalement et ne prennent aucune note pendant qu’ils dégustent.

À l’heure actuelle, il y a seulement 27 restaurants ayant obtenu 3 étoiles, la plus haute distinction. Un tiers d’entre eux se situe dans la capitale, et les autres se répartissent en province et à Monaco. Parmi tous ces lauréats, une seule femme pour représenter l’excellence de la gastronomie française : Anne-Sophie Pic et son restaurant de Valence. 85 restaurants ont décroché 2 étoiles, et un peu plus de 500 peuvent afficher avec fierté leur première étoile.

Une expérience culinaire hors du commun

Si l’attribution des étoiles Michelin est une cérémonie annuelle qui fait couler autant d’encre, c’est pour une raison simple : l’art de bien manger est pris très au sérieux en France. Alors n’attendez pas d’être à la retraite pour entrer dans un restaurant 3 étoiles. Ne soyez pas timide, cette expérience n’est pas réservée qu’aux plus riches. Si vous n’en avez pas les moyens, faites-vous offrir un repas en guise de cadeau d’anniversaire. Ce moment d’exception restera à coup sûr parmi les meilleurs souvenirs de votre vie. Car dans ce type d’établissement, vous n’allez pas seulement remplir votre estomac. Vous allez faire un voyage extraordinaire avec tous vos sens. Vos papilles goûteront à des saveurs que vous n’auriez même pas pu imaginer, et les textures surprenantes feront jaillir en vous des émotions inattendues. Bon appétit !

=> Voir la liste des restaurants étoilés sur le site du Guide Michelin

=> Voir les articles de notre blog voyage France