15/01/2020

Les labels touristiques de France

En vous promenant à travers notre beau pays, vous avez sûrement remarqué des communes qui affichent des labels divers et variés. Certains sont orientés sur le fleurissement de la ville, d’autres sur l’esthétique, ou encore sur l’accessibilité. Il y en a tellement, qu’on a l’impression que chaque hameau a reçu un prix pour des raisons plus ou moins valables. Alors, quels sont les avantages des labels pour les communes et les visiteurs ? Que représentent-ils, et comment les obtient-on ? Voici notre dossier spécial avec des explications qui vous aideront à y voir plus clair parmi les nombreuses distinctions et leur vraie valeur.

Les principaux labels français

Parmi les plus reconnus, nous pouvons citer les « Plus beaux villages de France », les « Villes et villages fleuris », ou encore les « Plus beaux détours de France ». Mais il en existe beaucoup d’autres comme « Famille plus », qui met en valeur les animations et structures pour petits et grands, le « Pavillon bleu », qui garantit la volonté écoresponsable des stations balnéaires, ou les « Stations vertes », qui sont axées sur la nature et les activités de plein air. On compte donc des labels qui récompensent les espaces verts, d’autres avantagent l’architecture, les infrastructures touristiques, le respect de l’environnement, le patrimoine artistique et historique, la découverte des vignobles, ainsi que la qualité des services proches ou éloigné des axes routiers majeurs.

Chacun de ces labels a sa particularité et des critères qui lui sont propres. Un même endroit peut en posséder plusieurs, mais généralement, les catégories sont bien spécifiques. Par exemple, pour figurer dans les Plus beaux villages de France, le nombre d’habitants de la commune ne doit pas dépasser les 2 000. Cela exclut d’office un grand nombre de prétendants. Les villes qui souhaitent profiter des retombées économiques d’un label doivent donc se pencher sérieusement sur la question et définir les catégories dans lesquelles elles peuvent être éligibles. Car malgré tous les efforts d’un maire et de ses adjoints, l’obtention de ces fameux sésames est loin d’être garantie.

Comment sont attribués les labels touristiques reconnus ?

Généralement, les labels sont décernés par des associations, mais il se peut que les Ministères du Tourisme et de la Culture en attribuent également (les « Villes d’art et d’histoire », et « Famille plus »). Il y a également le cas particulier des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce qui ne change pas en revanche, c’est la quantité assez importante de critères à remplir. Selon l’organisation, ils peuvent se compter par dizaines. De plus, les critères vont parfois bien plus loin que ce que l’on ne pense. Par exemple, pour les « Villes et villages fleuris », les espaces verts sont bien évidemment jugés, mais pas seulement. Les façades de la commune, le mobilier urbain, la qualité de la voirie, et les enseignes publicitaires sont également pris en compte. Il ne suffit donc pas d’avoir de magnifiques parterres de fleurs pour pouvoir concourir. Car, oui, l’obtention d’un label touristique peut s’apparenter à un concours de longue haleine. Pour le décrocher, il faut bien prendre en compte chaque item, faire des aménagements dans la commune, monter le dossier avec le maire, effectuer la visite avec les représentants du label, payer une cotisation, et attendre les résultats. Tous les dossiers reçus ne sont pas acceptés, loin de là. Et même si l’on décroche une certification, il n’est pas garanti de la renouveler l’année suivante. Cela demande donc un effort considérable, que certaines communes préfèrent ne pas fournir, même si elles en ont les capacités.

Les avantages des labels touristiques

Si les communes mettent beaucoup de changements en œuvre pour obtenir un label, c’est qu’il y a une raison. Ils amènent beaucoup de visiteurs, et permettent de dynamiser l’économie locale. Tous les commerces, restaurants, hébergements et lieux de visite voient leur chiffre d’affaires augmenter après l’attribution de ces récompenses. De plus, cela incite la mairie à produire des efforts continus au niveau des infrastructures et de l’urbanisme, ce qui est un bon point pour les habitants. Du côté des visiteurs, les labels réputés sont synonymes de confiance et de qualité. Ils orientent les voyageurs vers des lieux qu’ils n’auraient pas forcément visités au premier abord. Cela leur permet de découvrir des villages atypiques, avec des particularités patrimoniales uniques. Quand on ne connaît pas une région, il est toujours agréable d’être guidé et conseillé.

Les nombreux labels touristiques français sont donc un bon moyen pour les communes de se mettre en valeur, et une garantie pour les visiteurs. Cependant, avant de suivre n’importe quel logo attrayant, faites quelques recherches sur les critères à remplir et la pertinence des évaluations. Bon voyage sur les sites touristiques français !

=> Voir les articles de notre blog voyage France