08/01/2020

L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)

Ce label bien connu est un gage de qualité pour les consommateurs. On le retrouve sur toute une myriade de produits du terroir, aussi bien végétaux qu’animaux. Pour un point complet sur toutes les appellations officielles accordées par l’institut national de l’origine et de la qualité. Mais pour aujourd’hui, concentrons-nous plus spécifiquement sur ces bonnes choses issues du savoir-faire français. Il y a plus de 450 produits AOC en tout, dont une majeure partie sont des alcools. À égalité, on retrouve ensuite les produits agro-alimentaires et laitiers, avec 50 appellations dans chaque catégorie. Vous en connaissez probablement quelques-uns comme la volaille de Bresse, le Côtes-du-Rhône et le Roquefort, mais voici une petite sélection plus confidentielle qui vous incitera peut-être à visiter les sites de production dans la campagne française.

Les alcools AOC

Le Bourgogne mousseux

Il y a de très nombreux crus prestigieux en Bourgogne, autant en vin rouge qu’en vin blanc. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’on y trouve également un délicieux mousseux de couleur rouge. Et pour cause, la production est tellement faible que seuls les habitants de la région et les connaisseurs ont eu vent de ce petit secret. Ce vin pétillant, constitué principalement de pinot et de gamay noirs, a un goût très fruité et se boit facilement à l’apéritif ou au dessert.

Le macvin du Jura

C’est une boisson à mi-chemin entre le vin et la liqueur. Généralement de couleur blanche, le macvin possède un arôme bien particulier et difficile à décrire. Le mieux est encore de goûter pour savoir si l’on aime. Car généralement, soit on l’adore, soit on le déteste. Le macvin ne fait pas dans la demi-mesure, comme les vins du Jura en règle générale. Il doit être servi bien frais, et s’accorde à merveille avec des mets sucrés. Pour une dégustation folklorique, rendez-vous à la percée du vin jaune, un événement organisé chaque année dans une commune jurassienne.

L’eau-de-vie de cidre du Maine

Autre spécialité régionale peu connue, l’eau-de-vie de cidre est un alcool très apprécié dans le Val de Loire. Les pommes sont sélectionnées avec soin afin de produire un cidre de qualité qui est ensuite distillé dans des alambics à colonne. Cela révèle toutes les saveurs de l’eau-de-vie et en fait une boisson à la composition complexe et élégante.

Les produits laitiers AOC

Le langres du Grand Est

Ce petit fromage à la croûte blanche et légèrement orangée est un vrai bonheur en fin de repas. Fabriqué à partir de lait de vaches simmentals, montbéliardes et brunes, il fait partie des pâtes molles à croûte lavée. Seulement une poignée de fromagers ont le savoir-faire nécessaire à sa fabrication. Ils collaborent avec des éleveurs pour lesquels le bien-être des vaches est primordial, et elles passent d’ailleurs le plus clair de leur temps dans les pâturages. Son goût n’a évidemment rien à voir avec un fromage industriel.

La tome des Bauges

Cela fait plusieurs siècles que les paysans de Savoie et de Haute-Savoie consomment ce fromage au lait cru à pâte pressée non cuite. Avec un bon morceau de pain, il n’en faut pas plus pour faire un repas. Afin d’obtenir une belle tome des Bauges, il est indispensable de récolter le lait d’une vache de race tarine, abondance ou montbéliarde. Le petit goût d’herbe de montagne qu’on retrouve à la dégustation est incomparable.

Les produits agro-alimentaires AOC

Le porc noir de Bigorre

Si quelques éleveurs courageux n’avaient pas bataillé pour sauvegarder les porcs gascons, ils auraient disparu il y a quelques années. Mais c’était sans compter sur les défenseurs des produits du terroir, qui ont refusé de voir disparaître cette race à la viande si savoureuse. En effet, les porcs noirs de Bigorre gambadent en liberté aux pieds des Pyrénées et acquièrent de bonnes graisses pendant leur croissance. La viande est donc finement persillée et développe des arômes exquis, bien loin du jambon ordinaire.

La carotte des sables de Créances

C’est dans un petit village de Normandie qu’un homme a eu un jour une idée a priori saugrenue : faire pousser des carottes dans du sable. N’ayant pas de terre à cultiver, il tenta quand même sa chance, en ajoutant également du varech en guise d’engrais. À la surprise générale, les carottes poussèrent, et développèrent des qualités originales. En effet, elles sont beaucoup plus tendres que les carottes standard, ont une couleur plus prononcée, ainsi qu’un goût légèrement salé et iodé. Pour la découvrir, participez à la fête annuelle de la carotte dans le village de Créances. Ambiance conviviale garantie !

Vous pouvez consulter la liste des produits AOC sur le site : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/aires-et-produits-aoc-aop-et-igp/

A voir également : Les appellations d'origine et indications protégées, comment s'y retrouver ?

=> Voir les articles de notre blog voyage France