Road trip en Corse

Partons en voyage sur la splendide île de beauté. Celle-ci regorge de paysages à couper le souffle et de routes tortueuses. Entourée par la méditerranée, l’île est également formé de montagne. Une formidable diversité qui promet un road trip haut en couleurs. L’itinéraire est le suivant : Île Rousse – Sant’Antonino – Calvi – Galéria – Piana – Ajaccio – Sartène – Bonifacio- Porto Vecchio – Zonza – Solenzara – Corte – Bastia

Étape 1

Jour 1 : Île Rousse – Sant’Antonino

Commencez ce voyage par l’Île Rousse, fort appréciée pour ses plages de sable, mais aussi pour ses jolies rues pavées, son charmant marché couvert aux 21 colonnes et sa place Paoli, ornée de platanes. Visitez l’église de l’Immaculé-Conception-de-Marie qui présente deux tableaux classés aux Monuments Historiques, le moulin à vent du début du XIXe siècle ainsi que le phare de l’Île de Pietra, qui s'élève à près de treize mètres de hauteur.

Continuez votre journée à Sant’Antonino (25 min), l’un des plus vieux villages de Corse. Il domine un petit plateau herbeux sur lequel s’élève l’église isolée. Dans le dédale des ruelles étroites, tortueuses, pavées de galets, et des multiples passages sous voûtes, quelques hautes maisons de granite sombre ont été restaurées, de même que sont installées des boutiques d’artisanat. Depuis ces hauteurs, vous pouvez admirer un fantastique panorama sur les vallées environnantes, sur Calvi et l’île Rousse et sur la mer. Découvrez l'église de l'Annonciation, du XVIIIe siècle, édifiée un peu l'écart du vieux village, et dotée d'un campanile à étages ; les vestiges du château, autour duquel a été construit le village ; et la Chapelle de la Confrérie, réputée comme la chapelle des bergers.

Première nuit dans le joli village de Sant’Antonino.

Étape 2

Jour 2 : Calvi – Galéria

Commencez cette deuxième journée par la visite de Calvi (30 min). Visitez les fortifications de la citadelle et l'intérieur de l'enceinte, avec ses maisons anciennes et la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, édifiée au XIIIe siècle ; la marine, située en contrebas, un lieu très animé avec ses nombreux restaurants et cafés bordant les quais et le port de plaisance ; l'église Sainte-Marie-Majeure, de style baroque, aux tons roses ; une belle plage de sable fin, longue de six kilomètres, pour se détendre après la visite de la vieille ville.

Dans l’après-midi, rendez-vous à Galéria (40 min), village plein de charme et reposant. Visitez son église du XIXe et sa place centrale. Vous serez émerveillés par ses beaux paysages et sa plage entourée de montagnes. Partez dans la vallée du Fango pour longer la rivière, les eaux claires qui se déversent sur le granit rose à certains endroits de la vallée forment des petites piscines naturelles qui invitent à une baignade rafraichissante.

Reposez-vous cette nuit à Galéria.

Étape 3

Jour 3 : Piana – Ajaccio

Dans la matinée départ pour Piana (à environs 1h40 de route), qui fait partie des plus beaux villages de France. Situé non loin des Calanche, il domine le golfe de Porto. Promenez-vous dans ses ruelles et admirez ses maisons blanches qui semblent former un amphithéâtre, l’église paroissiale de l’Assomption de style baroque tardif, et la Chapelle Sainte-Lucie avec son intérieur de style byzantin, redécoré à la fin du XXe siècle par des artistes russes. Finissez cette visite par une promenade aux Calanches où vous pourrez admirer ces roches de granit de couleur rouge-orangé et découvrir des magnifiques paysages.

Dans l’après-midi, rendez-vous à Ajaccio (1h30). Vous découvrirez la grotte Napoléon qui aurait été le refuge de Napoléon I lors de son enfance ; la maison de jeunesse de Bonaparte qui sert aujourd'hui de musée ; la chapelle impériale qui abrite encore aujourd'hui les sépultures des parents, des frères et sœurs de Napoléon ; la cathédrale Santa Maria Assunta qui date de la Renaissance ; le palais Lantivy qui sert aujourd'hui de siège à la préfecture ; et le musée de Fesch qui abrite une belle collection de peintures italiennes de la Renaissance, ainsi que l'une des plus importantes réserves d'œuvres de l'époque napoléonienne. Promenez-vous dans la ville et découvrez le "quartier des étrangers" et ses demeures datant de la Belle Epoque. En fin de journée, profitez d’un moment de détente sur la plage Saint-François.

Le prix d’entrée à la maison de Bonaparte est de 7€, et de 8€ pour le musée Fesch.

Nuit à Ajaccio dans l’hébergement de votre choix.

Étape 4

Jour 4 : Sartène – Bonifacio

Aujourd’hui, commencez par Sartène (1h35), une cité médiévale pittoresque. Découvrez son échauguette qui constitue le dernier vestige de la muraille qui entourait la ville, le musée de Préhistoire et d'Archéologie corse qui présente l'ensemble des vestiges archéologiques de la Corse, le couvent Saint-Côme et Saint-Damien qui abrite une petite communauté de moines belges et l’hôtel de ville de Sartène qui était l’Ancien Palais des Gouverneurs génois.

La visite du musée est à 4€.

Continuez la journée à Bonifacio (1h05), une ville pittoresque et fortifiée perchée sur de hautes falaises. Découvrez ses grotte marines, ses falaises, ses calanques et le Bastion le plus haut de France. Ensuite faites une halte au Phare de Pertusato, le sentier qui le contourne, vous ouvre une vue panoramique splendide sur l’île Lavezzi. Vous apercevrez l’église, unique édifice religieux de style gothique de la Corse. Ne manquez pas de descendre les célèbres 189 marches de l’Escalier du Roi d’Aragon, balade qui vous permettra découvrir de magnifiques paysages.

Nuit à Bonifacio.

Étape 5

Jour 5 : Porto Vecchio – Zonza

Ce matin, rendez-vous à Porto-Vecchio (35 min), qui a conservé ses échauguettes et ses bastions de ses fortifications. Promenez-vous dans la ville haute et découvrez les vestiges génois, la charmante église de Saint Jean Baptiste et le Bastion de France dont la terrasse vous offre une vue panoramique sur le golfe. Faites également un tour par les plus belles plages du golfe de Porto-Vecchio, comme la Plage de Palombaggia, bordée de dunes et de pins, la Plage de Tamariccio, connue grâce à son pin parasol et la Plage Santa Giulia, entourée de montagnes.

La visite du Bastion est à 2.5€

Finissez la journée à Zonza (1h), niché au-dessus des chênes et des forêts de pins maritimes. Profitez d’une agréable promenade dans ce paisible village et visitez l’église de Santa Maria Assunta qui étonne par son importance. Son clocher est orné d’un bel appareil en blocs de granite taillé et l’ensemble de l’édifice est de style néogothique. Finissez la journée aux piscines naturelles de Cavu.

Passez cette nuit à Zonza.

Étape 6

Jour 6 : Solenzara – Corte

Aujourd’hui, commencez par Solenzara (1h15). Visitez le Monastère Notre-Dame de l’Assunta Gloriosa qui se trouve en pleine montagne ainsi que son église, qui était à l’origine une écurie. Continuez par la belle plage de sable fin de Scaffa Rossa, plage historique de Solenzara, le port de plaisance et finissez par une promenade de Sari-Solenzara au Monte-Santu pour admirer les sommets rocheux tout autour du col de Bavella.

Continuez cette journée à Corte (1h25), qui fut capitale de la Corse de 1755 à 1769. Visitez le palais National, qui fut le siège de ce gouvernement ; la place Paoli, où se dresse une statue de bronze de Pascal Paoli ; l'église de l'Annonciation du XVe siècle ; la maison du général Gaffori ; les fortifications de la citadelle qui abritent le musée régional d'Anthropologie de la Corse ; ainsi que le château de Vincentello d'Istria qui offre une vue saisissante sur la ville et sur les belles montagnes environnantes. Prenez de la hauteur en montant jusqu’au piton rocheux surplombant le lit du Tavignano. De cette endroit la vue est magnifique, on peut y admirer la vieille ville, la rivière Restonica ainsi que les nombreux villages accrochés aux flancs de montagne.

La visite de la citadelle est à 5.30€.

Reposez-vous cette dernière nuit à Corte.

Étape 7

Jour 7 : Bastia

Finissez ce road trip à Bastia (1h10). Promenez-vous dans cette ville et découvrez les ruelles typiques et les immeubles anciens du quartier de Terra-Vecchia ; le vieux port pittoresque ; l’église Saint-Jean-Baptiste du XVIIe siècle ; la place Saint-Nicolas, ornée de palmiers ; la place du Marché, bordée d'anciennes maisons ; ainsi que la citadelle génoise, qui abrite le palais des Gouverneurs, ancienne résidence des gouverneurs génois, la cathédrale Sainte-Marie du XVIIe siècle et l'oratoire de la confrérie Sainte-Croix du XVe siècle.


=> Voir tous les itinéraires